Le budget de la ville


Après la présentation du débat d'orientation budgétaire le 15 janvier dernier, les membres du Conseil municipal ont voté le budget 2019 le 26 février. En voici, les grandes orientations.

► Accompagner les citoyens de demain avec une priorité donnée à l’éducation et à la jeunesse, avec un essai du cartable numérique, l’achèvement de l’équipement des classes numériques de l’école Jules Verne, le programme de rénovation des écoles Jacques Monod et Albert Camus, le maintien des classes de découverte sous le format actuel, celui d’une offre d’activités variées pour les scolaires (natation, patinoire, intervenants musique ou cirque...) ;

► Répondre mieux encore à l’attractivité et aux besoins des habitants en maintenant des services à la population de qualité avec notamment la réhabilitation du jardin public, l’étude d’une nouvelle médiathèque et de nouvelles infrastructures sportives ;

► S’investir en matière d’environnement avec l’entrée dans le dispositif « CIT’ERGIE » ; démarche importante en matière d’économie d’énergie et de développement durable ou la création d'un jardin public en 2020 (voir ci-dessous).

La part communale des impôts locaux n’a pas augmenté depuis 17 ans
 
Les élus se sont de nouveau engagés à ne pas augmenter la part communale des impôts locaux afin de préserver le pouvoir d’achat des ménages. De même, les différents tarifs de services de la commune sont gelés, cela pour la 3e fois du mandat.
-------------------------------------------------
UN BUDGET DE 12 M€ pour les dépenses réelles, fonctionnement et investissement confondus.

UNE HAUSSE DES RECETTES DE FONCTIONNEMENT de 1,67 %
-------------------------------------------------

Le désendettement se poursuit
 
Sur le plan du désendettement, l’encours de la dette (soit la dette globale en capital), a baissé de 140% entre 2014 et 2019, avec des annuités passant de 1,4 million d’euros à 746 600 euros, ce qui place la ville, en annuité de la dette par habitant, en dessous de la moyenne nationale.

Une gestion saine et rigoureuse

La maîtrise des charges, y compris de personnel, permet à la ville de maintenir un niveau élevé d’autofinancement, 1,554 million d’euros pour 2019, soit un taux de 17,75%, l’objectif communal étant toujours de demeurer dans le bon niveau des 15% de recettes réelles de fonctionnement. Un autofinancement conséquent donne à la commune des moyens essentiels pour agir et investir de manière la plus autonome possible.

Des dotations de l'Etat stabilisées et un soutien de la Métropole Rouen Normandie accru

Comme l'année précédente, notre commune ne subira pas de nouvelles baisses de sa dotation forfaitaire. Concernant les dotations versées par la Métropole Rouen Normandie, ce sont des valeurs sûres dans la construction de notre budget et pour prévoir l'avenir.
En 2019, l’attribution de la compensation devrait s’élever à près de 1,7 million d’euros, une compensation de 116 750 euros pour les investissements financés par la commune venant également en recette.


Retrouvez la note du présentation du budget de la ville -->ici<--