Cap sur la valorisation des agents et l’emploi des jeunes


Publié le 3 juillet, 2020

Cap sur la valorisation des agents et l’emploi des jeunes

Au mois de juillet, des mesures importantes ont été prises par la municipalité pour valoriser les agents de la ville et favoriser l’emploi des jeunes. Une ligne politique claire et déterminée inscrite dans le programme de la nouvelle équipe municipale.

Pendant le confinement, les agents de la ville étaient sur le terrain pour assurer la continuité du service public vers les plus fragilisés ou accueillir les enfants des personnels de santé et de secours mobilisés. Afin de valoriser le travail accompli et leur engagement, une prime COVID exceptionnelle prévue par les textes a été accordée à 107 agents. Au total, 16590.54 € pour les agents de la ville et 8605.97 € pour le CCAS.

De même, le CIA est désormais appliqué aux agents. En 2016, un nouveau dispositif indemnitaire de référence remplaçait la plupart des primes et indemnités existantes, le RIFSEP. Il s'agit d'un régime indemnitaire composé de deux primes : d’une part, une indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise (IFSE), versée mensuellement, d’autre part, un complément indemnitaire annuel (CIA). Cette seconde prime facultative d'un montant net maximum de 150 euros, a été attribuée au mois de juillet aux agents titulaires et stagiaires de catégorie A, B et C à temps complet, non complet, temps partiels ainsi qu’aux non titulaires ayant un contrat d’un an. Elle permet de reconnaître spécifiquement l’engagement professionnel et la manière de servir des agents. Sont alors appréciés la valeur professionnelle, son investissement personnel dans l’exercice de ses fonctions, son sens du service public, sa capacité à travailler en équipe et sa contribution au collectif de travail.
Aujourd’hui tous les agents bénéficient d’un régime indemnitaire. Quasiment tous les gens bénéficieront du CIA avec des montants qui varieront en fonction des critères (assiduité, valeur professionnelle et implication particulière).

Favoriser l’emploi des jeunes

L’emploi des jeunes est au cœur des priorités des élus avec la mise en place du dispositif 1er job. Cet été, 50 jeunes seront accueillis du 29 juin au 28 août 2020 pour des contrats d’une à deux semaines pendant 37 heures, dans différents services de la Ville. L’occasion de vivre une première expérience professionnelle, de découvrir les métiers proposés par la collectivité et les valeurs du service public qui y sont associés. 

Par ailleurs, la ville encourage l’accès à l’emploi sur des périodes plus longues. L’accueil de deux contrats d’apprentissage (CAP cuisine et Bac pro aménagement paysager) et le recrutement d’un nouveau service civique en septembre pour le développement du numérique font de Saint-Pierre-lès-Elbeuf une ville où l’accompagnement, la formation et l’accès à l’emploi des jeunes sont une priorité.